Les 5 clés de l’astrologie pour choisir sa date de mariage en 2023

Le secret d'un mariage heureux et durable réside dans l'engagement quotidien et dans une bonne compatibilité entre les deux personnes – ce qui peut également être analysé à l'aide de la synastrie, c'est-à-dire la technique de comparaison des deux thèmes natals. De plus, d'un point de vue astrologique et à partir de la date du mariage, nous pouvons également identifier et prédire quelles seront les tendances ou le potentiel d'un mariage. Tout d'abord, il faut choisir une date de mariage capable de mettre en œuvre les aspects favorables et harmonieux de la Carte Astrale des futurs époux (c'est-à-dire une photo du ciel au moment précis de notre naissance et qui correspond à l'énergie carte de chaque individu). Deuxièmement, il est important que la carte astrale de cette date soit dotée d'aspects facilitateurs et fluides qui aident à renforcer l'union.

La position du Soleil

Commençons par le Soleil qui définira l'ambiance du jour du mariage et contribuera à renforcer les valeurs ou les attributs de ce signe dans le mariage. De manière générale, il est conseillé de se marier sous les signes du Cancer, du Capricorne, du Lion ou du Taureau. En particulier, les signes du Cancer et du Capricorne représentent un pivot énergétique capable de fournir à l'union des bases solides, l'amour et la famille. Sur la base des activations énergétiques, en cette année 2023, on vous déconseillerait de se marier avec le Soleil en Lion ou en Taureau. La présence d'Uranus - la planète des changements - dans la configuration astrologique pourrait en effet remettre en cause la stabilité ou l'adaptabilité de la relation. Dans tous les cas, si la date que vous avez choisie a le Soleil en Taureau ou en Lion, vous pouvez essayer de compenser l'harmonie de la manière suivante. En 2023, Saturne entrera en Poissons. Pour cela, l'idéal serait de choisir une date où le Soleil n'est pas en tension avec Saturne. En regardant le calendrier de l'année prochaine et dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter les jours où les aspects défavorables à Saturne en Poissons sont plus prononcés, dans les mois sous l'influence du Soleil en Poissons, Vierge, Gémeaux et Sagittaire. En un mot, il faut éviter les quadratures - l'aspect de séparation longitudinale de 90 degrés entre le Soleil et Saturne -, les oppositions - l'aspect de séparation de 180 degrés entre le Soleil et Saturne - et la conjonction - lorsque les deux planètes sont moins à moins de 10 degrés l'un de l'autre.

La position de la Lune

La lune est ce qui donnera le ton émotionnel de la journée et les façons de vivre ou d'exprimer l'amour au sein du mariage. De manière générale, il serait parfait de choisir une date de mariage avec la Lune dans les signes du Cancer, du Lion, de la Balance ou du Taureau. Dans tous les cas, toujours en considération des aspects planétaires de 2023 avec Uranus, la Lune en Lion ou en Taureau est déconseillée dans la mesure du possible. Il faut éviter que la Lune soit dans un aspect de tension par rapport à Saturne - la planète des limites et des enseignements -. On veut une soirée fluide, un mariage stable et émotionnellement riche, donc il vaut mieux éviter les quadratures - l'aspect de séparation longitudinale de 90 degrés entre la Lune et Saturne -, les oppositions - l'aspect de séparation de 180 degrés entre la Lune et Saturne -, et la conjonction -lorsque les deux planètes sont à moins de 10 degrés l'une de l'autre.

La relation entre la Lune et le Soleil

La troisième suggestion est de choisir une date de mariage dans laquelle la Lune est en aspect harmonique avec le Soleil. Par conséquent, un aspect trigone est conseillé - l'aspect de séparation de 120 degrés entre le Soleil et la Lune -, sextile - l'aspect de séparation de 60 degrés entre le Soleil et la Lune- et Nouvelle Lune. Il est préférable d'éviter le carré de la Lune le Soleil -un aspect de séparation à 90 degrés entre le Soleil et la Lune- et la Pleine Lune, puisque, pour un événement tel qu'un mariage, ce qui est recherché, c'est l'harmonie entre le Soleil et la Lune , les protagonistes d'une carte astrale.

Évitez les planètes rétrogrades

Le quatrième conseil est d'éviter les planètes rétrogrades. L'idéal serait de fixer une date à laquelle Mercure, Vénus et Mars sont directs, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas dans leurs phases rétrogrades. Mercure régit principalement la communication, nous chercherons donc un moment où règne une atmosphère de confiance et de prise de conscience. Deuxièmement, Mars nous fournira des tendances liées aux impulsions, à la force ou à la résistance du mariage en question. Par conséquent, nous essaierons de renforcer l'union avec un Mars énergétique en choisissant une date qui favorise le lien. Enfin, le type de lien ou d'ouverture relationnelle dépendra de Vénus, la planète qui régule les relations. Par conséquent, puisque ces planètes sont les trois protagonistes, il est important qu'elles soient harmonieuses et efficaces.

L'importance de Vénus

Le dernier conseil, mais non le moindre, est de se concentrer sur la position et les aspects de Vénus. Comme nous l'avons déjà dit, cette planète présente les caractéristiques du type union . Il faudra ainsi choisir une date avec Vénus harmonique en Poissons, en Cancer, en Balance ou en Taureau. Bien que, en gardant à l'esprit les positions avec Uranus, pour 2023, il sera préférable de ne pas inclure le Taureau. Il est également important d'ajouter que, lors du transit de Vénus en Cancer et de Vénus en Balance, les aspects tensifs avec Pluton vont s'affiner. Pour cette raison, il sera préférable d'éviter les jours où ces transits sont actifs. De plus, nous identifierons une date à laquelle il est possible de trouver des aspects stimulants entre Vénus et Saturne. Si notre objectif est un mariage solide et durable, il faut privilégier les contacts entre Vénus et Saturne, comme le trigone -l'aspect de 120 degrés de séparation entre Vénus et Saturne-, ou le sextile -l'aspect de 60 degrés de séparation entre Vénus et Saturne-. Il en va de même pour Jupiter, car l'expansion, l'abondance et la croissance du lien dépendront des aspects facilitateurs avec Vénus - trigone, sextile et dans ce cas aussi conjonction. Ce ne sont là que quelques-uns des facteurs essentiels à garder à l'esprit lorsqu'il s'agit de choisir une date de mariage. Il faut dire aussi qu'il n'est pas du tout facile d'identifier une date qui regroupe les 5 points. Alors, compte tenu de la multiplicité des facteurs qui entrent en jeu le jour d'un mariage, je vous invite à  garder une attitude flexible et à considérer autant d'aspects que possible.   Sur la base des 5 clés dont je vous parlais dans l'article, voici quelques-unes des dates gagnantes pour célébrer votre mariage. Les 21, 22, 30 et 31 mai , 7, 8, 16 et 17 juillet et 21 et 22 novembre . Partant toujours du postulat que l'astrologie fournit des codes avec lesquels on peut identifier certaines tendances énergétiques, je vous conseille de lire cet article plusieurs fois et de l'intégrer évidemment sans renoncer à votre intuition car personne d'autre ne sait mieux que vous quel est le moment idéal pour prononcer le fatidique "oui, je le veux". Ce sont des suggestions : chaque couple a ses propres dates spéciales et il est important que vous choisissiez un jour qui vous met à l'aise et vous permette de profiter de votre mariage.
Elopement Wedding : la nouvelle tendance pour un mariage intimiste et secret
Style et couleurs : les 4 grandes tendances de mariage 2023

Plan du site